Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une séance photo EVJF à Bordeaux, fraiche et vitaminée. Claudia, notre jolie bride-to-be, est d’origine mexicaine. J’ai été contactée par son adorable témoin Maryon, qui lui préparait en secret un EVJF à son image : simple, gourmand et élégant. Entre Claudia et sa témoin, c’est l’histoire d’une belle rencontre. Un vrai coup de foudre amical !

      Maryon se souvient : “Nous nous sommes croisées pour la première fois lorsqu’elle est arrivée à Genève avec son amoureux. De mon côté, cela faisait un ou deux ans que j’étais arrivée en Suisse et j’étais déjà bien installée/intégrée, mais “l’expat connection” a quand même fonctionnée entre nous. Il faut dire qu’on ne rencontre pas tous les jours une mexicaine pétillante et vitaminée comme elle, avec une joie de vivre qui déborde et vous inspire ! Claudia, c’est vraiment le genre de personne qu’on a envie d’avoir dans sa vie : optimiste, drôle et toujours enjouée !”

      Leur petit groupe d’amis a fait le déplacement depuis Genève pour un EVJF à Bordeaux car notre jolie ville leur promettait de bonnes balades, une météo clémente pour un mois d’octobre, et de belles découvertes gastronomiques. Quelques-unes de leurs adresses coups de cœur : Monzù et sa pizza à la truffe, Frida et son jardin à cocktails, le pop-up store Sézane, et la boutique de fleuriste Herbes Fauves où le groupe s’est fourni pour un atelier couronnes.

      Les séances photo EVJF sont un bon moyen de se familiariser avec l’objectif et la présence d’un photographe professionnel avant son mariage. Membre de l’équipe Epouse-moi cocotte, et photographe de mariage sur Bordeaux, ces sessions entre ami(e)s sont mon petit péché mignon. Cette heure de rires et de légèreté me donne une énergie incroyable, c’est toujours un véritable plaisir pour moi d’être le témoin de tels instants de complicité. Je vous laisse à présent avec le témoignage de Maryon, que je remercie infiniment pour ce retour d’expérience si complet.

       


      L’ORGANISATION D’UN EVJF À BORDEAUX

      Maryon : “Pour son mariage, Claudia a décidé de mélanger les traditions françaises et les traditions mexicaines. Au Mexique, les témoins ont un rôle administratif (signer à la mairie et à l’église) et ce sont les “Damas” (demoiselles d’honneur) qui ont un rôle important à jouer : elles aident la mariée dans l’organisation du jour J, et ont des rôles spécifiques à tenir. En l’occurrence le mien était de lui organiser un EVJF à son image !

      A J-6 mois, elle m’a briefée sur ce qu’elle avait envie de faire, ou non, et m’a ensuite donné carte blanche pour tout organiser de façon très indépendante. J’avais déjà organisé quelques EVJF, et avais pu constater combien c’est difficile de mettre tout le monde d’accord dans ce genre de contexte. Donc pouvoir organiser celui-ci toute seule et à ma façon était un véritable luxe.

      La date a été choisie via un Doodle envoyé à tous les invités à J-4 mois, puis tout s’est enchaîné assez rapidement : le choix du lieu, les activités, le logement… A J-2 mois, tout était plus ou moins bouclé, et j’ai pu peaufiner tous les petits détails qui font la différence : des jeux sympas à faire entre nous à l’appartement ou au resto, des indices rigolos pour faire deviner à Claudia les activités au fur et à mesure du week-end, des petites attentions personnalisées comme des sweat-shirts brodés… Le programme et les goodies étaient aussi une surprise pour les autres participants, et c’était assez rigolo pour moi de jouer les G.O. tout le week-end !

      Ce qui a fait la réussite de ce week-end, c’est qu’il n’y a pas eu de tensions préalables : de longues conversations Whats’App nous ont permis de nous mettre d’accord sur tout, et tout le monde s’est laissé porté pour profiter du week-end. Le fait de ne pas être qu’entre filles, mais d’avoir aussi un garçon dans le groupe a sans doute aussi contribué à la bonne ambiance !

      Le moment fort du week-end reste notre séance photo EVJF à Bordeaux avec Jade : un moment de franche rigolade, au cours duquel nous avons pris beaucoup de plaisir à poser et rire ensemble, et dont en prime il nous restera de supers souvenirs… décidément l’activité parfaite pour un EVJF !”

       


      UNE SÉANCE PHOTO EVJF À BORDEAUX

      Maryon : “La séance photo était pour moi une évidence dès le départ : c’est une activité de groupe qui met généralement tout le monde d’accord, et c’est surtout une merveilleuse façon de garder de beaux souvenirs de ce week-end si spécial. On enterre sa vie de jeune fille qu’une fois dans sa vie (en principe !) et c’est important de pouvoir garder une trace de moment si important.

      Un shooting photo entre copines/témoins est aussi super utile : cela permet de prendre confiance devant l’objectif, et donc de pouvoir être plus à l’aise face au photographe le jour du mariage ! Lors des préparatifs de ce week-end, j’ai fait pas mal de recherche pour trouver LE ou LA photographe de notre séance photo EVJF à Bordeaux. J’ai d’abord fait une sélection large de 5 – 6 photographes à bordeaux sur la base des portfolio en ligne et de comptes Instagram. Puis j’ai short-listé 3 photographes dont les styles me semblaient en adéquation avec le caractère de Claudia : doux, poétique et à la fois fun et peps.

      De ce côté, le travail de Jade me plaisait vraiment beaucoup, avec un traitement des couleurs et de la lumière tout en douceur, mais en même temps avec des poses dynamique et en mouvement. Le fait que Jade soit membre du sollectif “Epouse-moi Cocotte” à également fait pencher la balance. En prime, Jade est celle avec qui j’ai le plus accroché lors de mes prises de contact ! Bref, ce choix était une évidence !

      Le ressenti des participants est unanime : nous avons adoré cette séance ! Certaines appréhendaient un peu, mais au final Jade a su nous mettre très à l’aise en quelques minutes. Nous nous sommes vraiment prêtés au jeu et avons beaucoup ri, guidés par ses indications douces. Un vrai plaisir, et une façon sympa de découvrir le centre ville en prime.”

       


      QUELQUES CONSEILS POUR UN EVJF AU TOP

      Maryon : “Deux conseils tout simples : premièrement, limiter le nombre de personnes en charge de l’organisation. C’est vraiment plus simple, plus rapide et plus efficace d’organiser un EVJF à 1 ou 2 personnes plutôt qu’à 5 ou 6 ! Et en plus, tout le monde se laisse porter et passe un bon moment le jour-J.

      Ensuite : ne pas se prendre la tête et rester sincère. On a tendance à vouloir en faire trop, alors qu’en réalité, ce qui compte vraiment, c’est de passer un bon moment entre amis ! L’essentiel est qu’une bonne ambiance règne tout au long du week-end, et que celui-ci soit un moment sympa et authentique. Le fil conducteur que j’ai suivi pour organiser cet EVJF était : “Est-ce que ça plaira à Claudia ?” et ça a permis de concocter un week-end chill et sympa, à son image.”

       


      SIMPLE AS LOVE

      Maryon : “Et oui, quand je n’organise pas des EVJF pour mes copines, j’organise des mariages pour mes clients ! La devise de Simple as Love est la suivante : “Organiser un mariage devrait être aussi simple que de tomber amoureux“. Et c’est ce que je m’efforce de faire pour les couples qui font appel à moi pour leur grand jour : je les aide à organiser un mariage serein, authentique et à leur image, loin du romantisme à l’eau de rose ou des clichés de Pinterest. Comme il n’y a pas de “taille unique” en matière de mariage, je m’adapte au projet de chaque couple ainsi qu’à leur budget, en leur proposant des services sur-mesure et à la carte : coaching, recherche de prestataires et organisation en amont, décoration, design floral, coordination du jour-J, etc. Chaque mariage est unique et doit être abordé de façon exclusive, mais le but ultime reste le même : offrir à chaque couple un mariage authentique et serein.”