A travers cette séance photo de grossesse intimiste à Bordeaux je vous propose de passer 5 minutes dans la vie d’un couple, celui de Priscilla et Alexi. je vous partage mon regard sur leur quotidien en plein coeur du quartier des Chartrons. Quelques moments de douceur, en toute simplicité, avant que leur premier enfant, leur déménagement prochain, et leur mariage ne les embarque dans un tourbillon de bonheur.

      J’ai pour habitude d’être contactée par mail, mais Priscilla a choisi de m’appeler, sous les conseils d’un ami qui lui a recommandé mes services de photographe de grossesse. Comme la quasi-totalité de mes client(e)s, cette future maman n’était encore jamais passée devant l’objectif d’un photographe professionnel.

      Nous avons donc passé un moment pour parler de son envie de figer les tout derniers instants de cette première grossesse, en compagnie de son mari. Effectivement, à moins de 3 semaines de son terme, Priscilla m’a confié n’avoir aucune véritable photo d’elle enceinte. Nous avons donc rapidement convenu d’un moment ensemble pour immortaliser son ventre rond en compagnie de son conjoint.

      Afin de mettre à l’aise Alexi et Priscilla, nous avons scindé cette séance photo de grossesse en plusieurs parties. L’idée était donc de leur proposer plusieurs ambiances, plusieurs “mini séries”, toujours dans un esprit élégant, naturel, épuré et lumineux. Je vous dévoile donc cette séance photo de grossesse intimiste à Bordeaux et l’histoire de ce couple à travers le témoignage de Priscilla.

       

      UNE RENCONTRE À L’AUTRE BOUT DU MONDE

      Priscilla : “Notre rencontre est assez romanesque. C’est une histoire qui pourrait peut être faire rêver les petites filles et les petits garçons, petits ou un peu plus grands d’ailleurs… C’est l’histoire d’un chassé croisé où Alexi revenait à Bordeaux après un séjour de plusieurs années en Asie, tandis que je souhaitais faire le chemin inverse pour vivre un trip seule avec mon sac à dos.

      Nous nous sommes rencontrés moins d’une demie-heure au cours d’un apéro chez une amie commune. Juste assez de temps pour percevoir une complicité naissante et échanger quelques conseils et bonnes adresses sur différents spots en Asie. Quelques semaines plus tard, l’heure du départ sonnait,… le téléphone d’Alexi également : je l’ai appelé pour lui poser quelques questions logistiques. Cette discussion qui aurait pu durer 5 minutes se prolongea avec plaisir et s’éternisa avec une certaine démesure. Elle amena naturellement à un autre appel le lendemain, chose incongrue pour deux parfaits inconnus.

      La bienveillance amicale qui était à l’origine de notre brève rencontre se transforma peu à peu en une forme d’amour naissant. Nous nous sommes appelés tous les jours pendant deux mois en n’ayant quasiment aucune photo de nous (nous nous souvenions à peine de ce à quoi ressemblait l’autre). Nous sommes tombés amoureux de nos âmes, avant de nous embrasser pour la première fois sur un rooftop à Bangkok.

      Nous voila aujourd’hui trois ans après notre rencontre et presque autant de vie commune. Nous avons décidé de nous jeter dans le grand bain et de rejoindre “le monde des adultes” : nous allons avoir un petit bébé d’ici quelques jours.”

       

      L‘ANNONCE DE LA GROSSESSE

      Priscilla : “Je savais au fond de moi que j’étais enceinte sans même avoir à attendre un retard dans mon cycle. Le dimanche matin, dès qu’Alexi s’est levé, je me suis précipitée pour faire un test de grossesse… qui s’est avéré positif ! Il venait de me dire une heure avant qu’il nous trouvait très compatibles (il parlait évidemment de nos personnalités). Je suis arrivée vers lui au petit-déjeuner le test à la main, en lui disant qu’en effet, nous étions plus que compatibles…!”

      Alexi : “Nous sommes relativement traditionnels, il faut bien l’avouer, sur le côté familial. Il était important pour nous de nous marier d’abord et de fonder une famille ensuite. Cela s’est joué à peu de choses près, étant donné que Priscilla était déjà enceinte au moment où l’on s’est mariés civilement !) Après une demande de mariage à Bali au coucher du soleil, certes un peu cliché mais tellement mémorable, fonder une famille et accueillir un enfant étaient tout simplement l’aboutissement de notre couple. C’était l’engagement ultime, celui qui donne du sens à notre relation et au futur de nos vies. C’est à la fois si commun, si banal, mais pourtant toujours aussi impressionnant.”

      QUELQUES MOTS SUR CETTE SÉANCE PHOTO DE GROSSESSE INTIMISTE À BORDEAUX

      Priscilla : “C’était une grande première pour nous, alors on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Nous nous trouvons, en général, très peu “photogéniques” et nous avions assez peu d’espoir quant au résultat final. Mais là, il faut bien reconnaitre que Jade a dépassé toutes nos espérances !!! Elle a su capter la beauté de notre couple par sa maitrise de l’espace et de la lumière là où nous échouons quasi-systématiquement ! Elle a beaucoup de talent, nous sommes très heureux d’avoir tenté l’expérience et réfléchissons maintenant à l’appeler pour les photos de naissance !!”